NEWS

Recommandations du Conseil Supérieur de la Santé.

En mai 2018, le Conseil Supérieur de la Santé a émis un avis concernant les risques liés à la consommation d'alcool.

Voici les principales recommandations en matière de santé :

- limiter sa consommation d'alcool, car toute consommation d'alcool a un impact sur la santé;

- ne pas consommer d'alcool avant 18 ans;

- ne pas boire plus de 10 verres standard d'alcool par semaine, à répartir sur plusieurs jours;

- prévoir plusieurs jours dans la semaine sans alcool;

- pour les femmes enceintes, celles qui souhaitent le devenir et les femmes qui allaitent, il est recommandé de ne pas boire de boissons alcoolisées.

Quelques recommandations spécifiques :

Abstinence :

  •  Si conduite de véhicule.

  •  Si travail avec des machines, appareils électriques, échelles, etc…

  •  Avant et pendant le travail.

  •  En cas de responsabilité de la sécurité d’autrui.

  •  Pendant activités nécessitant de la vigilances et des compétences.

  •  Quand médication (ex.: stress, dépression, insomnie, etc…) .

 

Pour l'avis complet, veuillez cliquer sur ce lien: https://www.health.belgium.be/sites/default/files/uploads/fields/fpshealth_theme_file/css_9438_avis_alcool.pdf

Nos trois affiches "nouvelle édition"  destinées au monde du travail sont désormais disponibles.

De manière préventive et ludique vous pourrez, en les affichant sur votre lieu de travail, attirer l'attention des travailleurs sur « le vrai ou le faux » de certaines idées reçues. 

 

Elles sont disponibles par série de 3 au prix de 1,50 €/série + frais de port.

Vous pouvez les visualiser dans notre onglet "outils"

 

Commande par email à formation@lepelican-asbl.be

Enquête du VAD

Selon une enquête menée par le VAD, lorsque les organisations consacrent du temps à l'élaboration d'une politique, la  communication et l'information passent souvent au second plan. La sensibilisation et la formation sont pourtant cruciales dans la mise en place de la  politique.

Cependant les responsables, qui ont un rôle central, sont souvent peu informés quant à leur rôle et pas ou pas suffisamment formés pour faire face à cette problématique . 

Ils ne savent généralement pas  comment appliquer la politique ainsi que les procédures définies.

( VAD 2009-2013, enquête  qado  (secteur privé et public)  )

Plusieurs études ont démontré que les fumeurs sont souvent plus stressés que les non-fumeurs alors qu’ils affirment fumer pour gérer leur stress…
En fait si la nicotine provoque la libération dans le cerveau de substances responsables d’une sensation de plaisir et de détente (dopamine, endorphines,…), elle va aussi entraîner la sécrétion notamment d’adrénaline (« hormone du stress »).
Ceci va avoir pour conséquence : une augmentation de la pression artérielle, une augmentation du rythme cardiaque, une vasoconstriction des artères.
A cela s’ajoute la sensation de manque provoquée par le besoin régulier de l’organisme en nicotine et génératrice elle-même de stress…
Quelques conseils pour gérer le stress : complément en magnésium, activité physique, relaxation, faire des pauses, établir des priorités, se faire plaisir, … et arrêter de fumer (avec un traitement adapté de la dépendance physique si nécessaire) …

Ouverture du service prévention en milieu de travail :

Lun -  Mar - Jeu      9h00 - 16h30
Mercredi                 9h00 - 14h00

Vendredi                  Fermé

02 502 08 61

Le Pélican